Soins de présentation et hygiène

L’importance du soin de présentation et d’hygiène

Proposés à la famille endeuillée au cours de l’organisation des obsèques, le soin de présentation et d’hygiène du corps du défunt est une pratique à la fois utile et symbolique. À priori, ils sont obligatoires, mais dans certains contextes, ils peuvent être interdits. L’opération est également désignée par les termes suivants : « les soins de conservations ».

Les opérations donnent également au défunt, un aspect extérieur plus serein

Qu’est-ce que c’est ?

Les soins de conservations sont réalisés en plusieurs étapes. Il s’agit d’une pratique invasive sur le corps d’un défunt. Ce type de soin consiste à drainer le corps pour éliminer le sang humain ainsi que tout type de liquides corporels, et par la suite, les remplacer par une solution spécifique. Cette solution permet de ralentir la décomposition du corps. Ces soins permettent ainsi de présenter le corps dans une meilleure apparence physique et dans les bonnes conditions d’hygiène. Tous les orifices sont également bouchés afin d’empêcher tout risque d’écoulement, sources de mauvaises odeurs. Les opérations donnent également au défunt, un aspect extérieur plus serein. En finition, le corps est lavé, habillé, coiffé et le visage est maquillé. Les professionnels sont chargés de lui redonner un teint se rapprochant le plus de son naturel.

Nos services en lien avec cet article

Tous nos services

Les principales raisons pour réaliser le soin de présentation

Cette pratique est différente de celle de l’embaumement ou de la toilette mortuaire, mais elle est toute aussi importante, voire primordiale. Elle permet tout d'abord de préserver le corps du défunt le plus longtemps possible. Le corps garde un aspect présentable pour que la famille et les amis qui viennent lui rendre hommage puissent le voir dans les conditions les plus convenables. Les proches doivent se réunir en ayant une dernière image du défunt qui est respectable. Les soins de conservations sont ainsi nécessaires pour que chaque proche ne garde aucun souvenir amer.

Si le défunt présente des marques spécifiques telles que des blessures graves, des lacérations et autres, les experts adoptent les bonnes techniques pour les maquiller. Si la famille a besoin de plus de temps pour organiser les obsèques, le soin d’hygiène et de préservation permet de ralentir la dégradation du corps, même plusieurs jours après le décès.

Qui peut pratiquer ?

Donner un soin de présentation et d’hygiène au corps d’un défunt n’est pas une simple affaire de toilettage ou de maquillage. Cela nécessite des compétences, des techniques particulières ainsi que l’utilisation de matériel spécifique. Les pompes funèbres proposent ce service. Les spécialistes de ce service sont nommés « thanatopracteurs ». Certains d’entre eux exercent en tant qu’indépendants.

Généralement, l’opération est réalisée à la chambre mortuaire de l’hôpital ou dans le laboratoire, mais il existe des exceptions où la loi autorise aux personnes habilitées, de pratiquer au domicile du défunt. La durée moyenne des soins est d’une heure et quelques, mais cela dépend de la complexité des tâches.
Pourquoi faire appel à un professionnel ?

Les experts sont des professionnels engagés. Pour la pratique des soins de conservations, ils réalisent chaque étape dans un total respect des volontés du défunt tout en accordant une grande importance aux convictions personnelles et familiales. Les professionnels disposent ainsi de toutes les connaissances et expériences nécessaires pour mener à bien leurs missions.

Si le corps doit être rapatrié dans un autre pays, le soin d’hygiène peut devenir obligatoire. Il convient alors de se renseigner rapidement auprès du consulat, de l’ambassade ou auprès d’un expert : un conseiller funéraire.
Si la cause du décès est une maladie infectieuse ou une pandémie, vous ne pouvez pas faire faire des soins de conservations. L’épisode du COVID19 nous l’a récemment rappelé. La mise en bière est exigée par la loi, et cela, dans le plus court des délais.

Consultez
nos
articles

Cavurne

Le cavurne est une sépulture composée de cases bétonnées qui a pour fonction de conserver les cendres des personnes ayant choisi la crémation. Affichant des dimensions plus importantes, il offre la possibilité d’installer un monument funéraire pour honorer la mémoire de l’être cher. .

Le cavurne est une sorte de caveau de petite taille creusé dans le sol et recouvert d’une dalle qui peut être en granit, en pierre, ou en marbre. Conçu la plupart du temps en béton préfabriqué, il peut accueillir une ou plusieurs urnes.

Le terme cavurne provient de la contraction de caveau et urne. À titre d’information, il est employé pour désigner la sépulture cinéraire et non le monument placé au-dessus, qui est appelé monument cinéraire.

En ce qui concerne le columbarium, il s’agit le plus souvent d’une construction collective qui comprend de nombreux habitacles pour déposer les urnes cinéraires. Réalisé en granite pour la plupart, il peut prendre différentes formes avec des cases disposées en plusieurs rangées. À l’inverse, le cavurne est une construction individuelle destinée à inhumer les urnes contenant les cendres des membres d’une même famille. C’est donc un lieu privé permettant aux proches de se recueillir de manière plus intime. Avant d’entreprendre des travaux de construction de cavurne, il est impératif d’acquérir une concession auprès de la commune d’inhumation.



Lire l'article

Monument cinéraire ou cavurne

Les personnes ayant choisi la crémation peuvent opter entre deux types de sépulture pour le dépôt des urnes : le monument cinéraire et le cavurne. Le monument cinéraire se distingue par la présence d’une stèle érigée au-dessus, tandis que le cavurne est tout simplement recouvert d’une dalle de fermeture. Ces deux options constituent une alternative au columbarium et à la dispersion des cendres funéraires.

Que vous souhaitiez créer un monument cinéraire ou conserver l’urne dans un cavurne, le choix de l’endroit qui matérialise le lieu du souvenir revêt une grande importance et vous permet d’honorer dignement le défunt. La sépulture cinéraire peut être personnalisée à l’image de l’être cher afin d’exprimer vos sentiments les plus purs.

Lire l'article

Columbarium

À la suite d’une crémation, la mise en columbarium fait partie des choix possibles qui s’offrent à la famille pour l’emplacement des cendres du défunt.
Mode de sépulture à part entière, le columbarium est un édifice construit hors-sol composé de niches qui sont destinées à accueillir les urnes.

Lire l'article

Restauration de sépulture

La pierre est un matériau de caractère et d’une durabilité exceptionnelle et elle est utilisée depuis longtemps dans la construction de monument. La plupart des monuments sont érigés à partir de ce matériau naturel noble qui est associé à la pureté. 3

Mais sous l’emprise du temps et en étant soumis aux aléas climatiques, les monuments funéraires en pierre peuvent subir une altération qui engendre des dégâts plus ou moins importants aux sépultures. Ce qui implique d’accorder plus d’attention dans leur entretien afin d’éviter que le lieu de repos du défunt soit définitivement dégradé.
Si votre monument a perdu un peu de son lustre, de nombreux professionnels de la restauration funéraire proposent leurs services. Ils proposent une rénovation partielle ou complète de la sépulture afin qu’elle retrouve sa beauté d’avant. Cet entretien de sépulture permet de redonner un coup d’éclat au monument funéraire et de profiter d’un lieu de recueillement soigné pour rendre hommage à la mémoire de vos proches notamment après une période de Covid19 telle que nous l’avons connu en 2020.

Lire l'article

Crémation, dispersion des cendres

La crémation est devenue très courante en France, le nombre de personnes qui privilégient cette pratique étant constamment en hausse ces dernières années.

Lire l'article
Tous les articles