Inhumation en pleine terre ou en caveau

Inhumation en pleine terre ou en caveau ?

Le cavurne est une sépulture composée de cases bétonnées qui a pour fonction de conserver les cendres des personnes ayant choisi la crémation. Affichant des dimensions plus importantes, il offre la possibilité d’installer un monument funéraire pour honorer la mémoire de l’être cher.

Dans le cadre d’une inhumation, le cercueil du défunt est enterré soit dans une tombe en pleine terre, soit dans une sépulture avec caveau. Le choix dépend en général du budget de la famille mais d’autres raisons seront également à prendre en considération.

En France, les familles sont peu nombreuses à choisir l’inhumation en pleine terre. Le plus souvent, les personnes qui y ont recours le font par conviction religieuse ou pour des raisons financières

Tombe en pleine terre : l’essentiel à savoir

Inhumer un corps en pleine terre implique de creuser un trou en vue d’y réaliser une sépulture qui est démunie de fondations. Lors de l’enterrement, le cercueil est directement placé à même le sol, puis enterré dans la terre. La tombe en pleine terre est une sépulture dont la construction ne nécessite pas de travaux de fondations. De ce fait, elle constitue une solution plus économique par rapport à un caveau qui requiert de creuser une fosse équipée d’un caisson en béton.

Tout le monde peut opter pour ce type de sépulture comme lieu de repos pour leur défunt. La loi autorise les bénéficiaires d’une concession de « construire sur ces terrains des caveaux, monuments et tombeaux » selon l’article L. 2223-13 du code général des collectivités territoriales. La seule condition est que la construction respecte les directives du cimetière en préservant l’hygiène et la sécurité sanitaire des lieux. Dans le cas contraire, le maire peut refuser de donner son autorisation. La pose d’une semelle pour recouvrir la tombe est cependant obligatoire. La construction d’une fausse case peut également être exigée par la mairie dans certains cas.

En France, les familles sont peu nombreuses à choisir l’inhumation en pleine terre. Le plus souvent, les personnes qui y ont recours le font par conviction religieuse ou pour des raisons financières.

Le principal inconvénient d’opter pour une tombe en pleine terre réside dans le fait que le cercueil est exposé à une forte humidité ainsi qu’au poids de la terre. Ce qui conduit inévitablement à une dégradation plus rapide.
D’autre part, la tombe peut être recouverte d’un monument, mais il faudra attendre deux ou trois mois après l’enterrement avant de réaliser les travaux.

Nos services en lien avec cet article

Tous nos services

Sépulture avec caveau

Le caveau constitue un type de sépulture pourvue d’une fosse maçonnée qui offre un espace isolé dédié à la conservation des cercueils. Sa construction nécessite de mettre en place une structure en béton ayant pour fonction de protéger les parois.

Une sépulture avec caveau permet différents types de configuration pour contenir plusieurs cercueils à la fois. En effet, il peut comporter de nombreuses cases délimitées par un dallage qui offrent la possibilité « d’empiler » les cercueils.

La plupart des concessionnaires font le choix d’un caveau funéraire car celui-ci peut rassembler les membres d’une même famille. Ainsi, plusieurs générations peuvent également en bénéficier, notamment dans le cas d’un caveau familial.


La fausse case : utile dans certains cas

Pour rappel, il s’agit d’une fosse avec un pourtour en béton. Le maire peut demander d’équiper la tombe d’une fausse case pour des raisons liées à la stabilité et l’équilibre.

Consultez
nos
articles

Cavurne

Le cavurne est une sépulture composée de cases bétonnées qui a pour fonction de conserver les cendres des personnes ayant choisi la crémation. Affichant des dimensions plus importantes, il offre la possibilité d’installer un monument funéraire pour honorer la mémoire de l’être cher. .

Le cavurne est une sorte de caveau de petite taille creusé dans le sol et recouvert d’une dalle qui peut être en granit, en pierre, ou en marbre. Conçu la plupart du temps en béton préfabriqué, il peut accueillir une ou plusieurs urnes.

Le terme cavurne provient de la contraction de caveau et urne. À titre d’information, il est employé pour désigner la sépulture cinéraire et non le monument placé au-dessus, qui est appelé monument cinéraire.

En ce qui concerne le columbarium, il s’agit le plus souvent d’une construction collective qui comprend de nombreux habitacles pour déposer les urnes cinéraires. Réalisé en granite pour la plupart, il peut prendre différentes formes avec des cases disposées en plusieurs rangées. À l’inverse, le cavurne est une construction individuelle destinée à inhumer les urnes contenant les cendres des membres d’une même famille. C’est donc un lieu privé permettant aux proches de se recueillir de manière plus intime. Avant d’entreprendre des travaux de construction de cavurne, il est impératif d’acquérir une concession auprès de la commune d’inhumation.



Lire l'article

Monument cinéraire ou cavurne

Les personnes ayant choisi la crémation peuvent opter entre deux types de sépulture pour le dépôt des urnes : le monument cinéraire et le cavurne. Le monument cinéraire se distingue par la présence d’une stèle érigée au-dessus, tandis que le cavurne est tout simplement recouvert d’une dalle de fermeture. Ces deux options constituent une alternative au columbarium et à la dispersion des cendres funéraires.

Que vous souhaitiez créer un monument cinéraire ou conserver l’urne dans un cavurne, le choix de l’endroit qui matérialise le lieu du souvenir revêt une grande importance et vous permet d’honorer dignement le défunt. La sépulture cinéraire peut être personnalisée à l’image de l’être cher afin d’exprimer vos sentiments les plus purs.

Lire l'article

Columbarium

À la suite d’une crémation, la mise en columbarium fait partie des choix possibles qui s’offrent à la famille pour l’emplacement des cendres du défunt.
Mode de sépulture à part entière, le columbarium est un édifice construit hors-sol composé de niches qui sont destinées à accueillir les urnes.

Lire l'article

Restauration de sépulture

La pierre est un matériau de caractère et d’une durabilité exceptionnelle et elle est utilisée depuis longtemps dans la construction de monument. La plupart des monuments sont érigés à partir de ce matériau naturel noble qui est associé à la pureté. 3

Mais sous l’emprise du temps et en étant soumis aux aléas climatiques, les monuments funéraires en pierre peuvent subir une altération qui engendre des dégâts plus ou moins importants aux sépultures. Ce qui implique d’accorder plus d’attention dans leur entretien afin d’éviter que le lieu de repos du défunt soit définitivement dégradé.
Si votre monument a perdu un peu de son lustre, de nombreux professionnels de la restauration funéraire proposent leurs services. Ils proposent une rénovation partielle ou complète de la sépulture afin qu’elle retrouve sa beauté d’avant. Cet entretien de sépulture permet de redonner un coup d’éclat au monument funéraire et de profiter d’un lieu de recueillement soigné pour rendre hommage à la mémoire de vos proches notamment après une période de Covid19 telle que nous l’avons connu en 2020.

Lire l'article

Crémation, dispersion des cendres

La crémation est devenue très courante en France, le nombre de personnes qui privilégient cette pratique étant constamment en hausse ces dernières années.

Lire l'article
Tous les articles