Nécrologie d’Yves Coppens

Professeur émérite au Collège de France et codécouvreur de Lucy, Yves Coppens luttait contre une longue maladie selon l’AFP. Il perd son combat le mercredi 22 juin 2022 à Vannes.

  1. Écrire un message de sympathie
  2. Allumer une bougie de deuil
 

Yves Coppens, un célèbre paléontologue français

Yves Coppens est né le 9 août 1934 à Vannes (Morbihan). Fils d’un physicien et d’une pianiste concertiste, Yves Coppens voue une grande passion pour la préhistoire et l’archéologie dès sa plus tendre enfance. Il participe donc à des travaux de fouille et de prospection en Bretagne durant son adolescence. Ayant obtenu un baccalauréat en sciences expérimentales, il poursuit ses études à l’université de Rennes et décroche une licence en sciences naturelles. Il intègre ensuite l’université de Paris et y prépare son doctorat sur les proboscidiens.

À l’âge de 22 ans, Yves Coppens devient attaché de recherche du centre national de la recherche scientifique. En 1960, il commence à monter des expéditions et obtient rapidement des collaborations internationales notamment en Algérie, en Mauritanie, en Éthiopie et aux Philippines. Quelques années plus tard, Yves Coppens découvre un crâne d’hominidé à Yaho. Ce crâne avait plus d’un million d’années et était proche de l’Homo erectus.

En 1974, Yves Coppens fait l’incroyable découverte d’un fossile complet à 40 % d’Australopithecus afarensis durant une expédition à Hadar. Yves Coppens et le géologue français Maurice Taieb ainsi que le paléontologue américain Donald Johnason décident de rebaptiser ce squelette Lucy. Ce surnom fait référence au tube des Beatles « Lucy in the Sky with Diamonds » que l’équipe écoutait durant l’exhumation.

Yves Coppens est nommé Professeur et Directeur du Muséum National d’Histoire Naturelle en 1981. Un an plus tard, il propose, à travers sa théorie de l’East Side Story, une explication environnementale de la séparation Hominidae Panidae. En 2003, les découvertes de Toumaî et d’Abel poussent Yves Coppens à remettre en cause sa théorie sur l’East Side.

Écrivain talentueux, Yves Coppens a sorti de nombreux livres tels que « Le genou de Lucy », « Chroniques d’une paléontologue » et « Le présent du passé au cube. Des nouvelles de la Préhistoire ».

Décès de Yves Coppens, les hommages

Le décès de Yves Coppens a été annoncé par son éditrice Odyle Jacob via un poste sur Twitter : « Yves Coppens nous a quittés ce matin. Ma tristesse est immense. Yves Coppens était un très grand savant, paléontologue de renommée mondiale, membre d’innombrables institutions étrangères, mais surtout professeur au Collège de France et membre de l’Académie des sciences. » Cette annonce a bouleversé la communauté scientifique et le monde entier.

Le Président du conseil départemental du Morbihan était parmi les premiers à régir à triste nouvelle. Il considère que Yves Coppens « était profondément morbihannais, par sa naissance à Vannes, mais aussi par son attachement indéfectible à notre département ». David LAPPARTIENT ajoute que « c’est un immense scientifique et un grand homme qui disparaît. En mon nom, et au nom du Morbihan, je tenais à lui rendre hommage et à adresser à ses proches mes condoléances les plus sincères. »

L’ancienne maire de Dinard a également rendu hommage à Yves Coppens en déclarant que ce célèbre paléontologue a « rejoint l’éternité des grands sages. Depuis quelque temps, la maladie l’avait pris en tenaille et il se sentait prendre le large avec toute la tranquillité de ceux qui ont exploré la nuit des temps. »