Nécrologie de Sidney Poitier

Acteur et réalisateur américain, Sydney Poitier est décédé le 6 janvier 2022, à son domicile de Los Angeles. Sydney Poitier est le premier acteur noir à avoir reçu l’Oscar du meilleur acteur (1964). Il s’est notamment fait connaître du public en jouant dans La chaîne, Le Lys des champs, Devine qui vient dîner. Il était âgé de 94 ans.

Avis-de-deces-Sidney-Poitier-©AXELLE-BAUER-GRIFFIN-GETTYIMAGES

Sidney Poitier, une légende du cinéma hollywoodien

Sidney Poitier, fils de Reginald James Poitier et d’Evelyn Outten, est né le 20 février 1927, à Miami. Il grandit aux Bahamas jusqu’à l’âge de 15 ans : son père décide de l’envoyer aux États-Unis pour qu’il puisse avoir un avenir meilleur. Animé par sa passion pour le cinéma, Sidney Poitier s’inscrit à l’Actor Studio dans l’espoir de devenir acteur.

Après avoir quitté l’armée, Sidney Poitier passe une audition à l’American Negro Theatre mais, il obtient un refus. Persévérant, il s’entraîne pendant plusieurs mois pour perfectionner son accent et ses talents d’acteur. Il repasse son audition avec succès. Il obtient un rôle secondaire dans une production de Broadway, Lysistrata. Il fait ses premiers pas dans le monde du cinéma en décrochant un rôle dans un film sur la haine raciale, La porte s’ouvre. Sidney Poitier connaît une brillante carrière durant les années qui suivent ; il refuse même plusieurs rôles qu’ils jugent dégradants.

En 1964, la carrière de Sidney Poitier marque l’histoire du cinéma : il se voit attribuer l’Oscar du meilleur acteur pour son interprétation dans Le Lys des champs, un film de Ralph Nelson. Sidney Poitier est le premier acteur noir à recevoir l’Oscar du meilleur acteur. Il devient alors un symbole pour la communauté noire.

Sidney Poitier devient par la suite réalisateur, mais le succès n’est pas au rendez-vous. Au total, il a réalisé une dizaine de films.

Sidney Poitier est le premier acteur noir à recevoir l’Oscar du meilleur acteur

Sidney Poitier, un combattant pour les droits civiques

Après avoir quitté le monde du cinéma, Sidney Poitier décide de se consacrer à des actions humanitaires. Il entame alors une carrière dans la politique. En 1997, il est nommé ambassadeur des Bahamas au Japon et au sein de l’UNESCO. En 2009, le Président américain Barack Obama lui décerne la médaille présidentielle de la lutte pour la liberté. Il s’agit de la plus haute distinction civile en Amérique. Avec le décès de Sidney Poitier, le monde perd un grand défenseur des Droits de l’Homme et un symbole de liberté.

Les hommages à Sidney Poitier

De nombreuses personnalités, en France et à l’internationale, rendent hommage à Sidney Poitier.
L’actuel président des États-Unis Joe Biden a rendu hommage à Sidney Poitier en le décrivant comme un « homme engagé, dont le travail était empreint de tant de dignité, de puissance et de grâce qu’il a changé le monde sur le grand écran et en dehors ».
Barack Obama a adressé un message sur Twitter : « Sidney Poitier incarnait la dignité et la grâce, démontrant le pouvoir qu’ont les films de nous rapprocher ».
Denzel Washington s’est ému en ces mots : « Cela a été un privilège d’appeler Sidney Poitier mon ami. C’était un homme doux qui a ouvert des portes pour nous tous, des portes qui nous étaient fermées pendant des années ».
En France, Yannick Jadot salue Sidney Poitier sur Twitter : « Ce n’est pas seulement Hollywood qui perd un grand acteur et un militant contre la discrimination raciale aux Etats-Unis. C’est le monde entier. Il faut voir, revoir ses films et ne pas oublier combien il a œuvré pour rapprocher les peuples. Que Sir Sidney Poitier repose en paix ».