Nécrologie de Phil Spector

Phil Spector est décédé à l’hôpital pénitentiaire de Stockton (Californie).

Avis-de-deces-Phil-Spector-©AFP

Phil Spector, son décès

Phil Spector, célèbre producteur de musique américain, est décédé le 16 janvier 2021 en Californie, à l’hôpital pénitentiaire de Stockton. Selon le communiqué, sa mort est naturelle. S’il purgeait une peine de prison pour meurtre, Phil Spector était aussi connu pour être l’inventeur du « Wall of Sound » (mur du son) et avoir produit le dernier album des Beatles. Il avait 81 ans.

À seulement 21 ans, il connait la notoriété : les musiques qu’il produit sont toutes des succès.

Phil Spector, ses années de gloire

Phil Spector, de son nom de naissance Harvey Phillip Spector, est né le 26 décembre 1939 à New York. Après le suicide de son père, la famille déménage à Los Angeles. Sa carrière musicale débute en 1958 avec son groupe The Teddy Bears. Il est notamment l’auteur et le producteur de la chanson, To know him was to love him (inspirée de l’épitaphe sur la tombe de son père). Le groupe se hisse alors à la tête des ventes aux Etats-Unis. Puis, il réitère avec le titre Oh why. Rapidement, il se tourne vers la production et fonde, en 1961, une maison de disque, Philles Records, dont il devient entièrement propriétaire en 1962. À seulement 21 ans, il connait la notoriété : les musiques qu’il produit sont toutes des succès. Phil Spector, c’est également le pionnier des groupes vocaux féminins (Les Ronettes, The Crystals) et l’inventeur de la technique d’enregistrement, le « Wall of Sound ». On la reconnait facilement sur plusieurs titres célèbres (Da doo ron ron, Unchained Melody, Be my baby…). Il collabore alors avec plusieurs artistes, en tant qu’auteur et producteur, dont Ike et Tina Turner, The Beatles, Harrison, John Lennon ou encore Leonard Cohen et les Righteous Brothers. Mais, son caractère lunatique finit par lui porter préjudice. Sa carrière de producteur prend fin en 1980 avec la production de l’album End of the Century du groupe Ramones. Il refait surface en 2003 en produisant deux chansons du groupe anglais Starsailor.

Phil Spector, la déchéance

Grâce aux tubes produits et à sa technique d’enregistrement, Phil Spector peut se permettre une retraite anticipée. Son caractère cyclothymique lui vaut d’être connu pour sa rapidité à sortir une arme et à menacer son entourage, comme le relate Leonard Cohen ou encore Dee Dee Ramone. Il aurait menacé le premier d’une arbalète et le second d’un revolver. Sa propension à dégainer une arme le mène à la prison. En effet, en février 2003, à la suite d’une soirée arrosée, il tire une balle dans la tête de l’actrice Lana Clarkson. Encore en pleine confusion, il aurait dit à son chauffeur « je crois que je viens de tuer quelqu’un ». Il est jugé pour la première fois en 2007 mais, faute d’unanimité du jury, il est libéré. Un second procès, en 2008, le condamne à 15 ans de prison pour meurtre au second degré sans préméditation et 4 ans pour possession d’arme. Son appel en 2011 confirme la peine de 19 ans.

Phil Spector était un producteur considéré comme un faiseur de tubes. Malgré une carrière en dents de scie, il avait intégré le Rock and Roll Hall of Fame (1989). Malgré sa condamnation pour meurtre, il avait laissé une trace indélébile dans le monde de la musique.