Nécrologie de James Caan

Célèbre acteur américain, James Caan est décédé mercredi 6 juillet 2022, à Los Angeles. Il était âgé de 82 ans. Sa disparition a été annoncée par sa famille, via un post sur Twitter : « C'est avec une grande tristesse que nous vous informons du décès de Jimmy ». James Cann s’est fait connaître du public en interprétant le rôle de Sonny Corleone dans le film culte « Le Parrain ». Il faisait partie des visages emblématiques du mouvement cinématographique « Nouvelle Hollywood ». Avec son décès, c’est une page de l’histoire du cinéma qui se tourne.

Avis-de-deces-James-Caan-©MAVRIXONLINE-OIC-Newscom-MaxPPP

James Caan, un acteur nominé aux Oscars

James Langston Edmund Caan est né le 26 mars 1940 dans le Bronx (New York). Il grandit dans le quartier de Sunnyside. À l’âge de 16 ans, il intègre l’université du Michigan pour y suivre des études en Économie. Il entreprend ensuite une formation juridique à l’université Hofsotra. Ayant obtenu une bourse, il étudie avec le célèbre professeur d’art dramatique Wynn Handman. James Caan se découvre alors un talent pour la comédie.

James Caan fait ses premiers pas sur la scène en 1961 dans « La Ronde ». Il obtient ensuite un rôle dans la pièce « Mandingo », puis dans « Blood, sweat and Stanley Poole ». En 1963, il fait sa première apparition au cinéma, dans le film « Irma la douce ». Il poursuit sa carrière en intégrant le casting de « Ligne Rouge 7000 » en 1965 et « El Dorado » en 1967. Ces deux longs métrages lui permettent de se faire remarquer du public et des grandes personnalités du monde du cinéma de l’époque. En 1968, il collabore pour la première fois avec Francis Ford Coppola en tournant dans « Gens de la pluie ». Cette collaboration se renouvelle en 1972 : Coppola décide de lui donner le rôle de Sonny Carleone dans « Le Parrain ». Ce rôle lui vaut une nomination à l’Oscar du meilleur second rôle masculin. Il figure alors sur la liste des plus grands acteurs du cinéma américain.

James Caan apparaît dans de nombreux films à succès comme « Misery », « Tueur d’élite », « Musical Funny Lady », « Un pont trop loin », « Le Flambeur ». L’acteur se démarque par sa capacité à se mettre dans la peau de différents personnages. Son immense talent lui permet de décrocher de nombreuses nominations et récompenses, dont le prix du meilleur acteur lors des Saturn Award (1976), prix pour l’ensemble de sa carrière aux Florida Film Festival (2003)…

Coppola décide de lui donner le rôle de Sonny Carleone dans « Le Parrain ».

Décès de James Caan, de nombreux hommages

L’annonce de la mort de James Caan a ému le monde du cinéma. Francis Ford Coppola a salué la mémoire de son « vieil ami » à travers une déclaration à l’AFP : « Jimmy était quelqu’un qui a fait partie de ma vie plus longtemps et plus étroitement que toute autre figure du cinéma que j’ai jamais connue ».

Ayant travaillé avec James Caan notamment dans la série télévisée « Las Vegas », Sylvester Stallone a rendu hommage à « son ami ». Il a partagé sur Instagram des photos qu’ils avaient prises ensemble avec une légende témoignant de sa tristesse : « Mon ami et grand acteur, James Caan, va me manquer ! Dur, intelligent, un homme à part entière. Unique en son genre ! ».

Guillaume Canet a, lui aussi, publié quelques photos de l’acteur accompagné d’un message d’hommage : « J’ai eu la chance en tant que réalisateur de vivre des choses merveilleuses et s’il y en a une dont je suis vraiment fier, c’est d’avoir eu l’honneur de faire un film avec l’immense James Caan. J’ai grandi avec ses films. Fan absolu de ce cinéma US des années 70. Le rencontrer, le filmer a été un des plus grands cadeaux que la vie m’ait faits. ».