Nécrologie de Frank Williams

Frank Williams, fondateur de l’écurie de F1 éponyme, est décédé le 28 novembre 2021 à l’âge de 79 ans. Légende de formule 1, Frank Williams avait été admis à l’hôpital le vendredi précédant son décès. Il y est décédé des suites de maladie, paisiblement et entouré de ses proches.

Avis-de-deces-Frank-Williams-©ChrisHelgren-Reuters

Frank Williams : un pionnier de la formule 1

Frank Williams est né le 16 avril 1942 à South Shield en Angleterre. Passionné de courses automobiles, il n’a que 19 ans lorsqu’il participe des compétitions locales en tant qu’amateur. Il seconde son ami Piers Courage dans le fonctionnement de son écurie et il passe progressivement de pilote à manager de pilotes.

En 1966, Frank Williams fonde Frank Williams Rancing Cars Ltds, entreprise dont l’activité principale est la revente de châssis de formule 3 et de formule 2. Puis, en 1969, il fait son entrée dans le monde de la formule 1. Le succès n’est pas tout de suite au rendez-vous. En 1971, son ami Piers Courage décède. Cette perte le marque profondément mais, elle n’aura aucun impact sur son amour pour le sport automobile.

Au cours de la saison de F1 de 1972, Frank Williams décide de devenir constructeur à part entière. Il fait alors une première brève apparition en 1972 lors du Grand Prix de Grande-Bretagne. En 1975, Frank Williams cède 60 % de son équipe à Walter Wolf. Son écurie est alors rebaptisée Williams-Wolf pour la saison 1976. En 1977, Walter Wolf rachète la totalité de l’écurie Williams, alors renommée Walter Wolf Racing.

Grâce à l’argent de la vente de Williams Racing à Walter Wolf, Frank Williams fonde une nouvelle équipe, Williams Engineering, et il s’associe au jeune ingénieur Patrick Head. Il faut attendre 1979 pour que les Williams se portent au sommet de la F1. Le pilote de l’écurie, Alan Jones, enchaîne alors les victoires. Celui-ci sera champion du monde en 1980, suivi par Keke Rosberg en 1982.
En 1986, Frank Williams est victime d’un grave accident de la route dans le sud la France. Touché aux vertèbres, il se retrouve alors tétraplégique. Au cours de cette saison 1986, l’écurie remporte le titre des constructeurs. Puis, en 1987, l’équipe reporte les deux titres – constructeurs et pilotes.

À partir de 1989, l’écurie Williams s’associe au constructeur Renault. Williams deviendra la meilleure équipe du plateau de 1992 à 1997, période durant laquelle l’équipe remporte cinq titres pilotes et constructeurs. Frank Williams est l’un des derniers indépendants en Formule 1. En 2013, il prépare sa succession et nomme alors sa fille directrice adjointe.

Frank Williams a fait de Williams F1 Team l’une des écuries les plus célèbres de l’histoire de la formule 1.
L’équipe sera, en effet, victorieuse de seize titres mondiaux entre 1980 et 1997.

Le décès de Frank William marque la fin d’une époque

La mort de Frank Williams endeuille le monde de la F1. L’annonce de son décès a provoqué une pluie d’hommage sur les réseaux sociaux. Damon Hill, champion du monde de F1, a partagé sa tristesse sur Twitter : « Mes plus sincères sentiments. Il nous a trompés à plusieurs reprises. Mais malheur à l’homme qui a sous-estimé Sir Frank. Détermination et ténacité en personne. Il a mérité son repos éternel 100 fois. ».

Nicolas Rosberg a également exprimé sa douleur avec un Tweet dédié à celui qui était présent à ses débuts dans le monde de la formule 1 : « Reposez en paix, Sir Frank Williams. Je dois tellement à toi et ta famille. Je suis éternellement reconnaissant et mes pensées sont avec vous, Jonathan et Claire, et tous les autres membres de votre famille. Je n’oublierai jamais le moment où je me tenais à côté de vous dans le garage de Monza F1 en 2005 en train de regarder la course de Formule 1 et vous vous êtes tourné vers moi et vous avez dit que vous aviez décidé que vous vouliez que je coure pour vous en 2006… ».