Nécrologie de Chick Corea

Pianiste de génie et légende du jazz, Chick Corea est décédé

Chick Corea, son décès

Chick Corea, pianiste américain de génie, est décédé d’une forme rare de cancer le 9 février 2021, à Tampa (Floride). Il était une véritable légende dans le monde de la musique : leader du groupe Return to Forever et pionnier du jazz fusion. Il est mort à l’âge de 79 ans.

Chick Corea et Miles Davis participent à la naissance du jazz-fusion.

Chick Corea, ses débuts dans la musique

Chick Corea, de son nom de naissance Armando Anthony Corea, est né le 12 juin 1941 à Chelsea. Son père Jo Corea, lui-même musicien et compositeur, l’incite dès son plus jeune âge à faire de la musique. Chick Corea commence ainsi à jouer du piano dès ses 4 ans. Quelques années plus tard, il apprend également à jouer de la batterie, tout en poursuivant ses cours de piano avec le concertiste Savaltore Sullo. Ce dernier lui fait découvrir la musique classique. C’est également à son contact qu’il prend goût pour la composition. Chick Corea commence à donner des concerts alors qu’il est au collège et joue dans des clubs de jazz. Lorsque sa famille déménage à New York, en 1959, il poursuit ses cours de musique à l’université Columbia et à la Juilliard School. Il les abandonne lorsqu’il entend Miles Davis et John Coltrane dans un club de jazz. Il débute sa carrière professionnelle au début des années 1960. En 1964, il enregistre avec le quintet de Blue Mitchell un album, The thing to do, sur lequel on retrouve quelques-unes de ses compositions. Son style est alors déjà marqué par les mélodies anguleuses et les rythmes latins. C’est seulement en 1966 qu’il enregistre son premier album solo, Tones for Joan’s Bones, puis un deuxième en 1968 en collaboration avec d’autres artistes, Now He Sings, Now He Sobs. À la fin des années 1960, il sort un nouvel album, Is. À la même période, Chick Corea et Miles Davis participent à la naissance du jazz-fusion (mélange de jazz et autres styles dont le rock, le funk ou encore le rhythm and blues). Sa musique change alors : elle devient plus dissonante. Il joue d’ailleurs avec Miles Davis et figure sur quelques-uns de ses albums. En 1970, il fonde son propre groupe, Circle, avec Dave Holland, Anthony Braxton et Barry Altschul.

Chick Corea et ses groupes de musique

En 1971, Chick Corea forme un nouveau groupe de musique : Return to Forever. Celui-ci marque un revirement dans son style. En effet, il délaisse le jazz-rock pour des influences latines. Le groupe sort deux albums avant de changer de composition. Chick Corea approfondit alors l’usage des synthétiseurs. Le groupe sort deux albums : My spanish heart (1976) et Romantic Warrior (1977). Chick Corea joue dès lors avec différents artistes ou groupes (Elektric Band, Akoustic Band et Origin…). Le passage de Chick Corea dans l’Akoustic Band marque son retour à un jazz plus traditionnel. Au début des années 1990, il crée son propre label, Stretch Records, qui continue à publier du jazz fusion. Chick Corea lui, en revanche, est de plus en plus porté par la musique classique. C’est ainsi, qu’en 1999, il donne son premier concert de musique classique en offrant un concerto de piano avec le London Philharmonic Orchestra.
À la fin des années 2000, Chick Corea entame une tournée mondiale avec le groupe Return to Forever, reformé pour l’occasion. À cette même période, il forme un nouveau groupe, 5 Peace Band (composé de musiciens qui jouaient déjà avec lui et Miles Davis). Son dernier album sort en 2014. C’est un album solo, intitulé Solo Piano : Portraits, double album live contenant des hommages à des artistes de jazz ou de musique classique, et ses compositions.

Chick Corea était une virtuose du piano et détenait le secret des improvisations. Il était considéré comme une véritable légende du jazz. C’est ainsi qu’il fut nommé 63 fois au Grammy Awards et en avait gagné 22. Assurément, le monde du jazz vient de perdre l’un de ses plus grands artistes.