Monument cinéraire

Les sépultures dédiées à l'inhumation des urnes cinéraires.

Monuments cinéraires : un choix important

Lorsqu’un être cher disparaît, on souhaite le plus souvent lui rendre hommage et garder en mémoire les meilleurs souvenirs.

Les monuments funéraires (pour une inhumation) et les monuments cinéraires (dans le cas d’une crémation) constituent un bon moyen pour accompagner le deuil. Différents modèles existent et le choix n’est pas toujours évident pour la famille.

Pour s’assurer de faire le bon choix, il est préférable de connaitre les volontés du défunt. Ce dernier peut formuler ses volontés de son vivant ou en faire mention dans un contrat d’assurance obsèques.

Pour s’assurer de faire le bon choix, il est préférable de connaitre les volontés du défunt

Le monument cinéraire

Le monument cinéraire est la sépulture qui remplace la pierre tombale pour la crémation. De ce fait, sa taille est plus petite que le monument funéraire, voire la moitié. Il s’agit de la sépulture destinée à matérialiser le lieu de dépôt de l’urne contenant les cendres d’un défunt. Grâce au monument cinéraire, la famille dispose d’un lieu de recueillement.

Vous pouvez opter pour une sépulture individuelle ou un monument collectif pour le dépôt de l’urne dans un columbarium.

La marbrerie pour la sépulture cinéraire fait partie des prestations d’une entreprise des pompes funèbres, mais il existe également d’autres spécialistes dans le domaine. Un monument cinéraire peut être construit en marbre, en granit ou en pierre. La personnalisation est très importante. Pour ce faire, la famille peut demander d’y graver un message, un médaillon ou d’autres motifs particuliers.

La cavurne

Lorsque l’urne est enterrée dans une sépulture inhumée, on parle de cavurne. Il s’agit d’un monument cinéraire particulier. Une cavurne peut contenir une seule urne ou plusieurs. On la nomme également « caveautin ». L’endroit peut rester privé. La cavurne est une autre alternative au columbarium.

Une cavurne se présente comme une cuve creusée, avec un réceptacle dans le sol. Il est recouvert d’un couvercle en béton, en granit ou en marbre. La fermeture est constituée d’une dalle protectrice pour bien protéger l’urne contenant les cendres d’un défunt. Pour la personnalisation du cavurne, les marbriers peuvent la rehausser d’une plaque sur laquelle l’identité du défunt est inscrite. On peut également ajouter un texte ou une gravure.

Les monuments cinéraires mixtes

Ce type de monument cinéraire constitue une solution double pour les familles désirant que les cendres du défunt soient placées dans un cercueil après la crémation. Lorsqu’il n’existe aucune information précise sur les dernières volontés du défunt, il est alors possible de choisir le monument cinéraire mixte. Cette option permet à la famille de choisir la crémation tout en créant un lieu d’inhumation pour le recueillement de la famille. C’est la meilleure option pour répondre aux différents choix des membres de la famille. Les monuments mixtes sont constitués d’une partie enterrée servant de monument funéraire, et d’une partie fixée sur la sépulture pour accueillir l’urne.

Contacter un professionnel du funéraire ?

Vous souhaitez contacter un professionnel qui saura répondre à vos questions ? Consultez notre annuaire de pompes funèbres.