Les personnalités inhumées au Panthéon

Victor Hugo, Jean Moulin, Pierre et Marie Curie, Simone Veil et, dernièrement, Joséphine Baker… quatre-vingt-une personnes sont inhumées au Panthéon de Paris. Des personnalités célèbres et des noms aujourd’hui « oubliés » reposent dans la crypte de ce célèbre monument. Mais alors, qu’est-ce que le Panthéon ? Qui et comment y être enterré ? Éléments de réponse dans cet article.

Avis-de-deces-Pantheon-de-Paris-©filadendron

Un monument en hommage aux grands hommes et femmes

Classé au titre des Monuments Historiques, le Panthéon trône sur la montagne Sainte-Geneviève, au cœur du quartier Latin.

Un peu d’histoire… Ce monument emblématique de Paris fut édifié au cours du XVIIIe siècle. Le roi Louis XV, à l’origine de ce projet, souhaitait en effet reconstruire l’église Sainte-Geneviève (nom de la sainte patronne de la ville de Paris). L’architecte Jacques-Germain Soufflot est alors nommé pour diriger les travaux.

À l’instar du Panthéon de Rome, l’édifice se transforme, lors de la Révolution française, en mausolée pour les grands Hommes qui ont marqué l’Histoire du pays. Il redevient un lieu de culte catholique sous le Premier et le Second Empire, avant d’être définitivement laïc sous la IIIe République.

Les critères pour entrer au Panthéon

Comme l’indique l’inscription gravée sur le fronton du monument : « Aux grands hommes la patrie reconnaissante ».

Si aucun texte ne fixe les critères d’admission au Panthéon, une certaine tradition s’est néanmoins installée. Ainsi, chacune des personnalités inhumées incarne les valeurs de la République et témoigne d’actes exemplaires. Au-delà cette condition, l’accord de la famille est également requis avant la panthéonisation.

La responsabilité des entrées au Panthéon revenait, à l’époque de la Révolution française, à l’Assemblée constituante (ancêtre de l’Assemblée nationale). Par la suite, Napoléon Ier s’est arrogé ce droit. Les députés se sont ensuite emparés de cette prérogative, sous la IIIe République, avant qu’elle ne revienne définitivement au président de la République.

Liste des personnes panthéonisées

Le Panthéon compte, à ce jour, soixante-quinze hommes et six femmes inhumés au sein de sa crypte. Les « illustres » sont :

  • Des personnalités politiques : Sadi Carnot, Jean Jaurès, Jean Monnet ou encore Simone Veil
  • Des résistants : Jean Moulin, Geneviève de Gaulle-Anthonioz, Pierre Brossolette ou encore Joséphine Baker
  • Des scientifiques : Paul Langevin, Jean Perrin, Pierre et Marie Curie
  • Des écrivains : Jean-Jacques Rousseau, Victor Hugo, Alexandre Dumas ou encore Maurice Genevoix

En fonction des époques et des régimes, différentes personnalités célèbres sont entrées au Panthéon. Le site avis-de-deces.net vous propose ci-après la liste de celles-ci :

Révolution française – 2 personnalités au Panthéon

En 1791, Voltaire (écrivain et philosophe), né François-Marie Arouet

En 1794, Jean-Jacques Rousseau (écrivain et philosophe)

Premier Empire – 41 personnalités au Panthéon

En 1806, Claude Louis Petiet et François-Denis Tronchet (hommes politiques)

En 1807, Jean-Baptiste-Pierre Bevière (homme politique), Louis-Pierre-Pantaléon Resnier (auteur dramatique et homme politique) et Jean-Étienne-Marie Portalis (avocat, philosophe et homme politique)

En 1808, Gabriel Louis de Caulaincourt (général), Antoine-César de Choiseul-Praslin (homme politique), François Barthélémy Beguinot (général), Jean-Frédéric Perregaux (financier), Jean-Pierre Firmin Malher (général) et Pierre Jean Georges Cabanis (médecin, philosophe et homme politique)

En 1809, Joseph-Marie Vien (peintre), Girolamo Luigi Durazzo (homme politique), Jean-Baptiste Papin (homme politique et juriste), Emmanuel Crétet (homme politique), Pierre Garnier de Laboissière (général et homme politique), Jean-Pierre Sers (homme politique) et Justin Bonaventure Morard de Galles (amiral)

En 1810, Louis Charles Vincent Le blond de Saint-Hilaire (général), Giovanni Battista Caprara (cardinal et archevêque), Jean Lannes (général), Charles Pierre Claret de Fleurieu (explorateur et homme politique) et Jean-Baptiste Treilhard (juriste et homme politique)

En 1811, Nicolas Marie Songis des Courbons (général), Michel Ordener (général), Charles Erskine de Kellie (cardinal), Alexandre-Antoine Hureau de Sénarmont (général), Louis-Antoine de Bougainville (homme politique et explorateur) et Ippolito-Antonio Vincenti-Mareri (cardinal et archevêque)

En 1812, Jean-Guillaume de Winter (amiral et général) et Jean Marie François Dorsenne (militaire)

En 1813, Hyacinthe-Hugues Timoléon de Cossé-Brissac (militaire et homme politique), Jean Rousseau (homme politique), Joseph-Louis Lagrange (mathématicien et astronome), Jean-Ignace Jacqueminot (homme politique), Justin de Viry (diplomate et homme politique) et Frédéric Henri Walther (général)

En 1814, Claude Ambroise Régnier (homme politique), Jean-Nicolas Démeunier (homme politique) et Jean-Louis-Ebénézer Reynier (général)

En 1815, Claude-Juste-Alexandre Legrand (général) et Antoine-Jean-Marie Thévenard (homme politique)

Restauration – 1 personnalité au Panthéon

En 1829, Jacques-Germain Soufflot (architecte)

Troisième République – 14 personnalités au Panthéon

En 1885, Victor Hugo (écrivain, poète et homme politique)

En 1889, Lazare Carnot (mathématicien, physicien et homme politique), Théophile-Malo de La Tour d’Auvergne-Corret (militaire), François Séverin Marceau (général) et Jean-Baptiste Alphonse Baudin (dit Alphonse Baudin, médecin et homme politique)

En 1894, Marie François Sadi Carnot (président de la République française)

En 1907, Marcelin Berthelot (chimiste, biologiste et homme politique) et Sophie Berthelot (première femme inhumée au Panthéon)

En 1908, Émile Zola (écrivain et journaliste)

En 1920, Léon Gambetta (homme politique)

En 1924, Jean Jaurès (homme politique)

En 1933, Paul Painlevé (mathématicien et homme politique)

Quatrième République – 5 personnalités au Panthéon

En 1948, Paul Langevin (physicien et philosophe) et Jean Perrin (physicien, chimiste et homme politique)

En 1949, Félix Eboué (homme politique et résistant), Victor Schœlcher (journaliste et homme politique) et son père Marc Schœlcher

En 1952, Louis Braille (inventeur)

Cinquième République – 18 personnalités au Panthéon

En 1964, Jean Moulin (résistant)

En 1987, René Cassin (juriste homme politique et résistant)

En 1988, Jean Monnet (économiste et homme politique)

En 1989, Nicolas de Caritat marquis de Condorcet (philosophe et homme politique), Henri Grégoire (religieux et homme politique) et Gaspard Monge (mathématicien)

En 1995, Pierre et Marie Curie (physiciens)

En 1996, André Malraux (écrivain et homme politique)

En 2002, Alexandre Dumas (écrivain)

En 2015, Pierre Brossolette (journaliste, homme politique et résistant), Germaine Tillion (ethnologue et résistante), Jean Zay (homme politique et résistant), Geneviève de Gaulle-Anthonioz (résistante et militante des droits de l’homme)

En 2018, Simone Veil (femme politique) et Antoine Veil (homme politique)

En 2020, Maurice Genevoix (écrivain)

En 2021, Joséphine Baker (artiste et résistante)