Toilette mortuaire

Toilette mortuaire : un rituel important

En dehors des soins de conservation permettant de ralentir la décomposition du corps d’un défunt, il est également nécessaire de maquiller certains aspects tels que la rigidité, les stigmates, le teint pâle ainsi que tout autre aspect dégradant. Pour ce faire, on réalise ce que l’on appelle la « Toilette mortuaire ».

Réalisée avant les obsèques, cette opération représente également un rituel important.

La pratique de la toilette mortuaire constitue également un moyen efficace pour soutenir la famille endeuillée

Pourquoi faire la toilette mortuaire?

La toilette mortuaire a pour objectif principal de rendre le corps du défunt présentable pour ces proches. Il s’agit également d’un moyen de montrer au défunt, un grand respect. La toilette mortuaire n’est pas une étape obligatoire dans l’organisation des funérailles, mais beaucoup le considèrent comme étant essentiel pour rendre hommage au défunt. En prenant soin de l’apparence du corps du défunt, les professionnels lui donnent un aspect de sérénité.

La pratique de la toilette mortuaire constitue également un moyen efficace pour soutenir la famille endeuillée. La famille peut se réunir pour rendre hommage au défunt. Le moment convient parfaitement à une veillée sereine facilitant le deuil. Il s’agit également d’un moment adapté pour faire les adieux en toute tranquillité. La toilette mortuaire peut ainsi faciliter le processus de deuil.

Cette pratique est également considérée comme un acte symbolique important en matière de croyance.
La toilette mortuaire doit être réalisé par des professionnels, soit par le personnel dédié d’une pompes funèbres, soit par un agent mortuaire agréé. Pour le soin de conservation, la mission est adressée à un thanatopracteur.

Nos services en lien avec cet article

Tous nos services

Toilette mortuaire : comment ça se passe ?

La pratique est effectuée sur le lieu du décès. Le plus souvent, la toilette mortuaire est réalisée à l'hôpital lorsque le défunt y est resté. Dans d’autres cas, les professionnels se rendent au domicile du défunt ou dans une chambre funéraire pour accomplir leur travail dans un total respect des règles morales et légales.

- Les étapes :
Consistant à réduire au maximum tout aspect mortuaire du corps d’un défunt, la toilette mortuaire permet d’éliminer tous les signes extérieurs liés à la rigidité du corps. Le travail inclut ainsi le lavage du corps, l’habillage et le maquillage léger du visage, selon la volonté du défunt ou celle de ses proches. Pareillement pour le choix des vêtements. Le défunt est coiffé selon le souhait de ses proches ou en se basant sur une photo sélectionnée de son vivant.
Les personnes en charge de la toilette mortuaire s’assurent également que tous les objets personnels et précieux du défunt soient remis à la famille.
Certaines circonstances peuvent parfois nécessiter l’intervention d’un conseiller funéraire pour trouver d’autres moyens pour maquiller des marques profondes de blessures par exemple.
Les professionnels sont en mesure de fournir des aides adaptées pour permettre à la famille de se recueillir en toute sérénité et dans le calme.

- Spécificités :
Traiter ou retoucher le corps d’un défunt doit être réalisé dans un total respect. Préserver la dignité du défunt est primordial. Les personnes habilitées à réaliser cet acte important doivent disposer de compétences et de qualité spécifiques.
Les services funéraires disposent d’un personnel qualifié pour la mission, mais il est également possible de faire appel au service de la chambre mortuaire.
Des cas particuliers nécessitent l’intervention d’un thanatopracteur ou d’un médecin spécialiste. Tel est le cas si le défunt a porté un pacemaker par exemple.

Consultez
nos
articles

Cavurne

Le cavurne est une sépulture composée de cases bétonnées qui a pour fonction de conserver les cendres des personnes ayant choisi la crémation. Affichant des dimensions plus importantes, il offre la possibilité d’installer un monument funéraire pour honorer la mémoire de l’être cher. .

Le cavurne est une sorte de caveau de petite taille creusé dans le sol et recouvert d’une dalle qui peut être en granit, en pierre, ou en marbre. Conçu la plupart du temps en béton préfabriqué, il peut accueillir une ou plusieurs urnes.

Le terme cavurne provient de la contraction de caveau et urne. À titre d’information, il est employé pour désigner la sépulture cinéraire et non le monument placé au-dessus, qui est appelé monument cinéraire.

En ce qui concerne le columbarium, il s’agit le plus souvent d’une construction collective qui comprend de nombreux habitacles pour déposer les urnes cinéraires. Réalisé en granite pour la plupart, il peut prendre différentes formes avec des cases disposées en plusieurs rangées. À l’inverse, le cavurne est une construction individuelle destinée à inhumer les urnes contenant les cendres des membres d’une même famille. C’est donc un lieu privé permettant aux proches de se recueillir de manière plus intime. Avant d’entreprendre des travaux de construction de cavurne, il est impératif d’acquérir une concession auprès de la commune d’inhumation.



Lire l'article

Monument cinéraire ou cavurne

Les personnes ayant choisi la crémation peuvent opter entre deux types de sépulture pour le dépôt des urnes : le monument cinéraire et le cavurne. Le monument cinéraire se distingue par la présence d’une stèle érigée au-dessus, tandis que le cavurne est tout simplement recouvert d’une dalle de fermeture. Ces deux options constituent une alternative au columbarium et à la dispersion des cendres funéraires.

Que vous souhaitiez créer un monument cinéraire ou conserver l’urne dans un cavurne, le choix de l’endroit qui matérialise le lieu du souvenir revêt une grande importance et vous permet d’honorer dignement le défunt. La sépulture cinéraire peut être personnalisée à l’image de l’être cher afin d’exprimer vos sentiments les plus purs.

Lire l'article

Columbarium

À la suite d’une crémation, la mise en columbarium fait partie des choix possibles qui s’offrent à la famille pour l’emplacement des cendres du défunt.
Mode de sépulture à part entière, le columbarium est un édifice construit hors-sol composé de niches qui sont destinées à accueillir les urnes.

Lire l'article

Restauration de sépulture

La pierre est un matériau de caractère et d’une durabilité exceptionnelle et elle est utilisée depuis longtemps dans la construction de monument. La plupart des monuments sont érigés à partir de ce matériau naturel noble qui est associé à la pureté. 3

Mais sous l’emprise du temps et en étant soumis aux aléas climatiques, les monuments funéraires en pierre peuvent subir une altération qui engendre des dégâts plus ou moins importants aux sépultures. Ce qui implique d’accorder plus d’attention dans leur entretien afin d’éviter que le lieu de repos du défunt soit définitivement dégradé.
Si votre monument a perdu un peu de son lustre, de nombreux professionnels de la restauration funéraire proposent leurs services. Ils proposent une rénovation partielle ou complète de la sépulture afin qu’elle retrouve sa beauté d’avant. Cet entretien de sépulture permet de redonner un coup d’éclat au monument funéraire et de profiter d’un lieu de recueillement soigné pour rendre hommage à la mémoire de vos proches notamment après une période de Covid19 telle que nous l’avons connu en 2020.

Lire l'article

Crémation, dispersion des cendres

La crémation est devenue très courante en France, le nombre de personnes qui privilégient cette pratique étant constamment en hausse ces dernières années.

Lire l'article
Tous les articles