Nécrologie
de Vittorio Gregotti

Décès de Vittorio Gregotti

Né à Novare dans le Piémont en 1927, Vittorio Gregotti, un architecte italien très connu a quitté la scène 15 mars dernier. Le Covid-19 n'épargne personne et emporte même les grandes figures. Touché par l'épidémie du coronavirus, ce célèbre architecte avait été hospitalisé dans sa ville à Milan à l'âge de 92 ans. Selon les médias, il a été victime d'une pneumonie.

Vittorio Gregotti : une longue histoire artistique

Gregotti est un architecte très connu non seulement dans le territoire italien, mais aussi partout dans le monde. Cette illustre personnalité a suivi un parcours universitaire exemplaire, pour ne citer que son diplôme d'architecture dans l'année 1952 au sein de l'École Polytechnique de Milan. Sa formation est liée à la culture intellectuelle et artistique de cette même ville. Très jeune, il s'est joint à Ernesto Rogers, un architecte italien également lors de la manifestation Milanaise à la IXe Triennale où Gregotti reçoit une récompense internationale en tant que meilleur directeur des arts visuels. Aussitôt en parallèle, il a rejoint l'équipe de rédaction de la revue Casabella-Continuità où il devint le chef même de ce département. Gregotti était un homme polyvalent et très ouvert. Il était enseignant en architecture dans de nombreuses facultés de Palerme et de Milan. En 1974, il fonde son agence Gregotti Associati avec pour objectif le respect de l'environnement. Au fil du temps, ses nombreuses réalisations ont fait son succès à travers les quatre coins du monde. Aussitôt, il devient un architecte de renom qui a bien fait ses preuves en construisant de nombreuses bâtisses célèbres. Année après année, Gregotti a publié de nombreux ouvrages portant un intérêt majeur sur l'évolution de l'architecture moderne : "Identità e crisi dell’architettura europea" (1999) et "Il sublime al tempo del contemporaneo" (2013). La décoration de la boutique Tadini-Lambertenghi à Novare et l'architecture du centre culturel de Belém au Portugal figurent parmi ses nombreuses réalisations architecturales.

Le Covid-19 : la cause du décès de Vittorio Gregotti

Si la Chine était à l'origine du Coronavirus, aujourd'hui cette pandémie touche plus de 150 pays, y compris l'Italie. La Lombardie, dont Milan en est la capitale est l'une des villes les plus touchées. Le Covid-19 provoque un éventail de maladies tel que la pneumonie. En effet, en l'espace de quelques jours seulement, l'Italie confirme plus de 9 000 cas positifs avec 966 morts parmi lesquels Vittorio Gregotti. Il avait été hospitalisé et mis en quarantaine à l'hôpital San Giuseppe à Milan. Sa mort fut tragique même en dépit de son âge. Les nouvelles italiennes rapportent que sa femme, Marina Mazza est également hospitalisée à Milan actuellement.

Vittorio Gregotti : un homme d'une grande sagesse

Vittorio Gregotti n'était pas qu'un simple architecte et écrivain, il était un homme d'un grand intérêt. Sa dernière œuvre aura été la création du grand Théâtre "Fonderia Leopolda" de Provence près de Grosseto en Toscane. En dépit de sa grande notoriété, aucune veillé n'a été déclarée en son honneur. En revanche, son ami, un collègue, Stefano Boeri lui a rendu hommage sur Facebook. Cet architecte italien lui a adressé un petit message soulignant que Gregotti était tout simplement "un maître de l'architecture internationale", l'homme qui a écrit l'histoire de la culture italienne.