Nécrologie
de Sean Connery

Crédit photo : Lee Roth/STARMAX/IPx

Sean Connery, son décès

Sean Connery, acteur écossais, est décédé le 31 octobre 2020 à Nassau, aux Bahamas. Selon l’annonce faite par sa famille, il s’est éteint paisiblement dans son sommeil. Le premier James Bond au cinéma s’était également illustré dans de nombreux grands rôles. Il avait 90 ans.

Sean Connery incarne le rôle de James Bond dans 6 films.

Sean Connery, de figurant à James Bond

Sean Connery, de son nom de naissance Thomas Sean Connery, est né le 25 août 1930 à Édimbourg, en Écosse. Issu d’une famille modeste, il travaille dès ses 8 ans pour aider sa famille. À 17 ans, il s’engage dans la marine britannique, qu’il quitte 3 ans après pour raison médicale. Il vit alors de petits boulots et pratique le culturisme. C’est un compétiteur qui lui propose de devenir figurant pour une comédie musicale. En 1951, Sean Connery fait alors ses premiers pas d’acteur dans South Pacific. Il apparait ensuite dans diverses productions aussi bien au cinéma, à la télé qu’au théâtre. Il est remarqué pour son rôle dans le téléfilm Anna Karénine, diffusé sur la BBC en 1961. Au cinéma, il joue dans le film Le jour le plus long (1962). Entre-temps, Sean Connery participe au concours organisé par London Express, à la recherche d’un acteur pour incarner James Bond. Il est choisi par le producteur Albert Broccoli grâce notamment à son jeu dans Darby O'Gilletles Farfadets (1956), mais aussi parce que la production ne peut se permettre de payer un acteur connu. C’est ainsi que Sean Connery incarne le rôle de James Bond dans 6 films, et revient dans un non officiel. Il s’agit chronologiquement de James Bond 007 contre Dr No (1962), Bons baisers de Russie (1963), Goldfinger (1964), Opération Tonnerre (1965), On ne vit que deux fois (1967), Les diamants sont éternels (1971) et Jamais plus jamais (1983). Le succès du premier film offre à Sean Connery une renommée internationale. À côté de la saga James Bond, Sean Connery tourne aussi dans d’autres films mettant à jour son jeu dans des registres variés comme dans Pas de printemps pour Marnie (1964), La Colline des hommes perdus (1965), Un monde nouveau (1966), Shalako (1968), Le Dossier Anderson (1971)…

Sean Connery et ses grands rôles au cinéma

Las du personnage de James Bond et craignant d’être enfermé dans ce rôle, Sean Connery décide de ne plus jouer le personnage. Sa notoriété lui permet alors de se créer une filmographie importante, mais on peut tout de même mettre l’accent sur certains de ses films. On peut citer parmi eux Zardoz (1973) et Le Nom de la rose (1986). Sean Connery accepte également de jouer des seconds rôles. C’est ainsi qu’on le retrouve dans Highlander (1986), Les Incorruptibles (1987), Indiana Jones et la Dernière Croisade (1989). Au cours de la décennie 1990, il est à l’affiche de films à succès comme À la poursuite d'Octobre Rouge (1990), Rock (1996) et Haute Voltige (1999). Sean Connery prend sa retraite en 2003 après le film La Ligue des gentlemen extraordinaires. En tant qu’acteur, Sean Connery obtient une vingtaine de distinctions dont un Golden Globe, un Oscar du Meilleur acteur dans un second rôle pour Les Incorruptibles (1988) et deux BAFTA Awards. Le premier en 1988 pour Le Nom de la rose et le second pour l'ensemble de sa carrière en 1998. Sean Connery est aussi producteur. Il a à son actif un peu moins d’une dizaine de films. Il joue d’ailleurs dans certains d’entre eux comme dans Rock (1996), Haute Voltige (1999), A la rencontre de Forrester (2001) et La Ligue des gentlemen extraordinaires (2003). Sean Connery avait joué pour les plus grands réalisateurs comme Hitchcock, Huston, Annaud ou encore Spielberg. Fier de son pays, il ne le cachait pas et portait, d’ailleurs, le kilt lors des grands évènements. Il fut anobli par la Reine Elizabeth II en 2000. S’il avait tenu plusieurs identités au cinéma au cours de ses 55 ans de carrière, les cinéphiles garderont à jamais de lui celui de Bond, James Bond.