Nécrologie
de Jean-Philippe Ruggieri

Jean-Philippe Ruggieri, l’immobilier dans le sang

Jean-Philippe Ruggieri, directeur général du groupe immobilier Nexity, est décédé à l’âge de 51 ans, dans la nuit de jeudi à vendredi, des suites des complications du coronavirus, dans un hôpital parisien où il était admis depuis le 15 avril. Les différents acteurs du secteur immobilier lui ont rendu hommage, pleurant la perte d’une de leurs grandes figures.   Né le 4 juin 1968 à Toulouse de son nom complet Jean-Philippe Ruggieri, Jean-Philippe Ruggieri est le fils d’un promoteur immobilier dont le siège social Ruggieri Immobilier était implanté dans la ville rose, Toulouse. Dès ses 12 ans, Jean-Philippe Ruggieri était déjà sur le terrain pour arpenter les différents chantiers avec son père. Il a ensuite poursuivi des études de commerce afin d’être diplômé de l’École Supérieure de Commerce (ESC) de Toulouse. Il décroche son premier poste à Paris, en 1992, dans une filiale de la Société Générale, la Sogeprom, en tant que responsable de programmes, poste qu’il occupera jusqu’en 1994, date à laquelle il revient sur Toulouse. En effet, frappée par la crise immobilière, la société de son père rencontre alors des difficultés et Jean-Philippe Ruggieri se lance le défi de la relancer.

Il se démarque notamment pour son humanisme et son engagement pour la préservation de l’environnement

Jean-Philippe Ruggiari, son ascension dans l’immobilier

Au sein de cette entreprise familiale, il occupe plusieurs postes en même temps : directeur financier, directeur marketing et directeur des ventes. C’est logiquement au bout de 4 ans, qu’il en devient le directeur général. Dès lors, cette entreprise familiale se redresse et participe notamment à une opération de co-promotion immobilière avec le pôle immobilier de la Générale des Eaux du groupe George V. C’est à cette occasion qu’il fait la rencontre d’Alain Dinin, le directeur général de Nexity à l’époque. Alain Dinin est considéré par Jean-Philippe Ruggieri, non seulement comme un mentor, mais aussi un grand frère. En 2001, il a accepté de céder la société familiale au groupe tout en restant aux commandes de la désormais filiale pendant les deux années suivant l’achat. Ruggieri Immobilier est alors rebaptisé Nexity Immobilier Résidentiel. S’il pensait n’y rester que pour quelques années avant de monter sa propre entreprise, Jean-Philippe Reggieri, y sera finalement resté jusqu’à sa récente disparition, attiré et convaincu par le côté entrepreneurial du groupe. Selon ses collaborateurs et le directeur général Alain Dinin, il a activement participé à la croissance du groupe. En 18 ans de service, il y a occupé différents postes. Sept au total avant d’en devenir le directeur délégué chargé du client particulier entre 2017 et 2019, puis en tant que Directeur Général, succédant ainsi à Alain Dinin. Il se démarque notamment pour son humanisme et son engagement pour la préservation de l’environnement. C’est ainsi que le groupe est devenu partenaire avec « Humanité et Biodiversité », ayant pour objectif la protection de la biodiversité, dans le cadre de l’objectif 2050 « zéro artificialisation nette ». Bien que Nexity soit classé numéro 1 au palmarès des promoteurs bas-carbone en 2019, Philippe Reggieri comptait bien donner encore plus d’élan en matière de transition écologique. Fort de son engagement, il est également élu Président de la FPI ou Fédération des Promoteurs Immobiliers. Reconnu et apprécié de tout le secteur immobilier, des personnalités politiques, dont Julien Denormandie, ministre chargé du logement, lui ont rendu un dernier hommage.