Nécrologie d’Yves Rénier

Mort d’Yves Rénier, le célèbre Commissaire Moulin

Yves Rénier, son décès

Yves Rénier, acteur et réalisateur franco-suisse, est décédé le 24 avril 2021 à Neuilly-sur-Seine. Sa mort fait suite à une crise cardiaque. Il était notamment connu du public pour avoir incarné le Commissaire Moulin à la télévision. Ces dernières années, il était passé à la réalisation. Yves Rénier s’est éteint à l’âge de 78 ans.

Yves Rénier reste pour la majorité du public le Commissaire Moulin, finalement le rôle de sa vie.

Yves Rénier, de ses débuts au rôle de sa vie

Yves Rénier, de son nom de naissance Charles Michel Léon Max Rénier, est né le 29 septembre 1942 à Berne, en Suisse. Il se tourne très vite vers la comédie et il intègre le Conservatoire d’art dramatique de Paris. Sa carrière débute au cinéma en 1961, avec le film Le comte de Monte-Cristo. Pour la télévision, il joue dans Les jours heureux. Après quoi, il tourne quatre films, mais sa carrière cinématographique a du mal à décoller. Il fait des apparitions dans des séries, mais sans succès. C’est grâce à son premier rôle dans Belphégor ou le Fantôme du Louvre (en 1965) que sa carrière démarre. Le public le découvre, en 1966, dans un des rôles principaux de la série Les globe-trotters ; il reste à l’écran pendant 3 ans. Puis, au début des années 1970, Yves Rénier se tourne vers le théâtre. Il est à l’affiche de plusieurs pièces : Le misanthrope (1971), Le massacre à Paris (1972), Le tournant (1973). En parallèle, il continue de tourner pour la télévision et le cinéma, mais sans grand retentissement pour sa carrière. En 1975, le réalisateur de Les globe-trotters lui propose de tenir le rôle principal d’une série policière. Il endosse ainsi le rôle du Commissaire Moulin, dont les premiers épisodes sont diffusés en 1976. La série rencontre un succès auprès du public et lui confère une notoriété certaine. Il va cependant quitter la série au début des années 1980. Entre-temps, il continue de travailler pour le cinéma, Diabolo Menthe (1977), et pour la télévision : Zigzags (1978), Pour tout l’or du Transvaal (1978).

Yves Rénier, l’après Commissaire Moulin

Alors que la série Commissaire Moulin suscite l’engouement du public, Yves Rénier décide de quitter son rôle dans les années 1980. Toutefois, il reste de la partie en écrivant et en réalisant certains épisodes de la série. Autrement, il prête sa voix pour des doublages aussi bien pour la télévision que pour le cinéma : Paul Hogan dans Crocodile Dandee (1986 et 1988), Tommy Lee Jones dans Un lundi trouble (1988), Terence Hill dans Don Camillo (1984), Chuck Norris dans Sale temps pour un flic (1985), Fred Dryer dans Rick Hunter (1984 – 2002). Il continue également de tourner pour le cinéma. Il fait des apparitions dans des séries et téléfilms, mais sans grand retentissement. Il s’essaie à la chanson et sort, en 1986, le titre PVC. Un peu touche à tout, Yves Rénier publie la même année Le Parano. Il devient présentateur d’émissions, Affaires criminelles (2009-2001). S’il fait des apparitions régulières à la télévision dans des séries, c’est seulement vers le milieu des années 2000 qu’Yves Rénier renoue avec le succès. Ainsi, il joue dans le feuilleton Dolmen (2005) et le téléfilm Le Monsieur d’en face (2006). Il renoue également avec le cinéma dans le film Trois amis (2007). L’année suivante, il publie Si je m’étais trompé de vie. Fort de ses expériences de réalisateur de Commissaire Moulin, il passe derrière la caméra. C’est ainsi, qu’en 2012, il dirige le téléfilm Médecin-chef à la Santé. Il enchaîne avec Flic tout simplement (2015), Je voulais juste rentrer chez moi (2017). Son sacre se fait avec Jacqueline Sauvage : C’était lui ou moi (2018). Sa dernière réalisation pour la télévision est La Traque (2021). Il participe également à la série Léo Matteï, Brigade des mineurs.

Yves Rénier reste pour la majorité du public le Commissaire Moulin, finalement le rôle de sa vie. L’annonce de sa mort a immédiatement suscité une vague d’émotion tant de ses fans que du monde du cinéma et de la télévision.