Nécrologie de Norodom Ranariddh

Le prince Norodom Ranariddh, ancien premier ministre du Cambodge, est décédé en France le 28 novembre 2021. L’annonce du décès a été faite sur Facebook par le ministre cambodgien de l’Information, Khieu Kanharith. Norodom Ranariddh était le premier fils du roi Norodom Sihanouk et l’un des demi-frères de l’actuel roi Norodom Sihamoni. Hun Sen, son rival politique, a présenté ses condoléances à la veuve de Norodom Ranariddh avec une lettre dans laquelle il qualifiait le prince d’« un remarquable dignitaire royal qui aimait la nation, la religion et le roi ».

Avis-de-deces-Norodom-Ranariddh-©TangChhinSothy-AFP

Norodom Ranariddh, un grand homme politique

Le prince Norodom Ranariddh est né le 2 janvier 1944. Fils du roi Norodom Sihanouk et de sa première épouse, il a connu une carrière politique mouvementée, caractérisée par des périodes d’exil et des retours au pouvoir. Norodom Ranariddh était à la tête du Front Uni National pour un Cambodge Indépendant, Neutre, Pacifique et Coopératif (Funcinpec) qui était un parti royaliste.

En 1993, Norodom Ranariddh remporte une élection parrainée par les Nations Unies dans un processus de paix à la suite de la chute des Khmers rouges et à la longue période de guerre civile. Cependant, Norodom Ranariddh s’est vu contraint d’accepter un gouvernement de coalition avec Hun Sen, sous la menace de ce dernier de reprendre la guerre.

En 1997, Norodom Ranariddh perd son poste de premier ministre et part en exil, à la suite d’un coup d’État perpétré par Hun Sen. Il tente ensuite de reconquérir son pouvoir et fonde, en 2006, son parti. Mais, ses tentatives n’aboutissent pas.

En 2007, il part à nouveau en exil après avoir été reconnu coupable de détournement de fonds. Il est alors condamné à une peine d’emprisonnement, puis gracié en 2008. Il retourne alors au Cambodge.

En 2015, il décide de dissoudre le parti Communauté du Parti populaire royaliste et revient au Funcinpec.

Fils du roi Norodom Sihanouk et de sa première épouse, il a connu une carrière politique mouvementée, caractérisée par des périodes d’exil et des retours au pouvoir.

Norodom Ranariddh, un décès des suites d’une maladie

Norodom Ranariddh avait entrepris des études de droit en France. En 1976, il obtient son doctorat en droit civil avec une spécialisation en droit maritime. Il enseigne par la suite à l’université d’Aix-en-Provence, en tant que professeur de sciences politiques.

Concernant sa vie privée, Norodom Ranariddh avait épousé Eng Marie en 1968. Ils divorcent en 2010 pour cause d’adultère avec Ouk Phalla. Celle-ci devient sa seconde femme et ils eurent deux fils.

Le palais a affirmé que le prince Norodom Ranariddh a succombé à une maladie sans préciser la cause exacte de sa mort. En 2018, il avait eu un grave accident avec sa seconde épouse alors qu’ils étaient en déplacement pour une campagne électorale. Sa femme, âgée de 39 ans à l’époque, meurt dans l’accident tandis que le prince est grièvement blessé.

Le Funcinpec a annoncé, via un communiqué, que la dépouille du prince Norodom Ranariddh sera rapatriée au Cambodge pour les funérailles.