Nécrologie de Michel Lorain

Michel Lorain, chef triplement étoilé, est décédé

Avis-de-deces-Michel-Lorain-©FrançoisJaulhac

Michel Lorain, son décès

Michel Lorain, chef triplement étoilé du restaurant La Côte Saint-Jacques à Joigny (Yonne), est décédé jeudi 22 juillet 2021. Son fils, Jean-Michel Lorain, a annoncé la triste nouvelle sur Facebook. Michel Lorain est mort à l’âge de 87 ans.

C’est en 1971 que Michel Lorain obtient sa première étoile Michelin.

L’annonce du décès de Michel Lorain

C’est en lisant la publication parue sur le compte Facebook du restaurant Relais et Châteaux La Côte Saint-Jacques, un message émouvant rédigé par Jean-Michel Lorain, que nous apprenons la nouvelle du décès du célèbre chef cuisinier Michel Lorain. « Depuis hier soir une nouvelle étoile brille dans le ciel… Papa nous a quittés ! Que dire après cela, les mots sont vains ! Les gorges sont serrées mais je vais essayer de vous ouvrir mon cœur et vous faire partager notre peine. ». Ce message représente également un très bel hommage de la part d’un fils admiratif du caractère et de la personnalité de son père : « Un Géant au grand cœur qui aimait les choses simples, les gens et surtout sa famille… Toujours attentif et bienveillant, mais aussi sans concession, lorsque quelque chose n’allait pas il le voyait bien souvent avant nous et nous le faisait savoir. ».

Un chef triplement étoilé

En 1971, Michel Lorain obtient sa première étoile Michelin, après avoir repris La Côte Saint-Jacques, restaurant fondé par sa mère (le restaurant ouvre ses portes à Joigny en 1958). Le chef décroche sa deuxième étoile Michelin en 1976, puis une troisième en 1986 avec son fils Jean-Michel à ses côtés. Après une longue carrière pleine de succès, le chef prend sa retraite en 1993.

Un des cadors de la gastronomie française

Si la gastronomie française connaît autant de succès à travers le monde, c’est aussi grâce au savoir-faire et au talent de chefs de renom comme Michel Lorain. Son restaurant, La Côte Saint-Jacques, est aujourd’hui classé deux étoiles au Guide Michelin. Ce restaurant a également obtenu l’étoile verte, qui récompense l’alliance « gastronomie et durabilité ».

L’hommage du monde de la gastronomie française

À la suite de la nouvelle du décès de Michel Lorain, de nombreux chefs et personnalités lui ont rendu hommage à travers les réseaux sociaux. Le chef Michel Sarran a publié sur son compte Instagram : « Il a fait briller la gastronomie française dans le monde. C’était aussi un bâtisseur. Il a fait partie de ceux qui m’ont construit. J’ai passé de nombreux bons moments à la Côte Saint-Jacques. ». L’ancien chef des cuisines de l’Elysée Guillaume Gomez a lui écrit sur Twitter : « sincères condoléances à toute la famille Lorain et aux équipes ». Nicolas Soret, maire de Joigny, a également rendu hommage au chef en publiant ce message sur Facebook : « ambassadeur de la gastronomie française [qui] aura été sa vie durant un ambassadeur de [sa] ville… Michel Lorain manquera à Joigny, qui longtemps restera marquée par son empreinte ». Nicolas Soret souligne ainsi l’important rôle qu’a joué le chef dans la notoriété et la bonne réputation de la ville de Joigny.

Le restaurant familial, La Côte Saint-Jacques

Aujourd’hui, c’est le fils de Michel Lorain qui est aux commandes de La Côte Saint-Jacques. Après quelques années passées à se perfectionner auprès de grands chefs, Jean-Michel Lorain rejoint de manière permanente son père pour travailler à ses côtés (1983). Les efforts du fils vont payer, puisqu’en 1993, il est nommé Chef de l’année par Christian Millau, avec la note impressionnante de 19,5/20. À la suite de ce prix, Michel Lorrain prend sa retraite. Depuis, le restaurant continue de connaître le succès, en récupérant notamment la troisième étoile Michelin perdue en 2001 (la troisième étoile fut perdue à la suite de travaux de rénovation). Le restaurant conservera sa troisième étoile jusqu’en 2015.