Nécrologie de Desmond Tutu

La disparition de Desmond Tutu, icône de la lutte contre l’apartheid et prix Nobel de la paix (1984) a été annoncée par le président de l’Afrique du Sud, Cyril Ramaphosa. Il est décédé dimanche 26 décembre 2021, à l’âge de 90 ans.

Avis-de-deces-Desmond-Tutu-JenniferBRUCE-AFP

Desmond Tutu, un militant des droits de l’Homme

Né à Klerksdorp le 7 octobre 1931, Desmond Tutu est issu d’une famille modeste : père enseignant, mère ménagère et cuisinière. Il suit la trace de son père et devient enseignant. Rapidement, il commence à protester contre la mauvaise qualité de l’enseignement donné aux Noirs. Il abandonne l’enseignement pour devenir prêtre puis, aumônier de l’université de Fort Hare. Il obtient, par la suite, le poste de doyen du diocèse de Johannesburg. Puis, il devient évêque du Lesotho, et le premier secrétaire général noir du Conseil œcuménique d’Afrique du Sud.

En 1977, Desmond Tutu est particulièrement touché par la mort de Steve Biko, le fondateur du Mouvement de conscience noire et coorganisateur des émeutes de Soweto. Par son « message de paix et de non-violence », il participe à la lutte pacifique menée contre les gouvernements afrikaners. Desmond Tutu reçoit le prix Nobel de la paix, en 1984. Devenu archevêque du Cap, en 1986, il poursuit son combat et aide de nombreuses personnalités…

Desmond Tutu a consacré sa vie entière à la paix dans son pays.

Desmond Tutu a consacré sa vie entière à la paix dans son pays.

Desmond Tutu, un homme de mots forts, de conviction et de foi

Desmond Tutu n’était pas uniquement un militant contre le racisme. Il avait également un talent à part pour les formules et les citations de sagesse, et d’humour :

« Soyez gentils avec les Blancs, ils ont besoin de vous pour redécouvrir leur humanité. »
« Un jour à San Francisco, j’étais bien tranquille dans mon coin, une femme fait irruption devant moi. Visiblement émue, elle me salue d’un : « Bonjour, archevêque Mandela ! » Deux hommes pour le prix d’un. »
« Les gens mourants ont le contrôle de leur vie, alors pourquoi devrait-on leur refuser le contrôle de leur mort ? »
« Regardez vos mains. Des couleurs différentes, représentant des gens différents. Vous êtes le peuple arc-en-ciel de Dieu. »

Que de bons mots qui ne s’oublieront jamais…

Une avalanche d’hommages pour le saluer

L’Afrique du Sud n’est pas seule dans son deuil. Le monde entier pleure la mort de Desmond Tutu. Après l’annonce de son décès, les hommages ont aussitôt abondé sur les réseaux sociaux pour saluer sa mémoire.

Le chef d’État Sud-Africain a exprimé « au nom de tous les Sud-Africains, sa profonde tristesse ».
« Toute la famille royale se joint à moi pour exprimer notre profonde tristesse », a déclaré la Reine Élisabeth.
« Un mentor, un ami et une boussole morale et pour tant d’autres, esprit universel, ancré dans la lutte pour la libération et la justice dans son propre pays, mais également préoccupé par l’injustice partout », a témoigné l’ancien président américain Barack Obama. Le président actuel, Joe Biden lui rend également hommage en rappelant au monde à quel point le « pouvoir du message de justice, d’égalité, de vérité et de réconciliation » qu’il a porté est puissant.
Le président de la République Emmanuel Macron a dit : « Il consacra sa vie aux droits de l’Homme et à l’égalité des peuples ».
Le Dalaï-lama et le pape François se sont également déclarés profondément attristés par le décès de Desmond Tutu.