Nécrologie de Dennis Thomas

Le groupe Kool and the Gang perd l’un de ses membres fondateurs.

Avis-de-deces-Dennis-Thomas-©Capture-Facebook-Kool-&-The-Gang-DR

Dennis Thomas, son décès

Dennis Thomas, saxophoniste et membre fondateur du groupe Kool and the Gang, est décédé samedi 7 août 2021, à son domicile de Montclair (New Jersey). L’annonce de sa mort a été communiquée par le groupe sur sa page Facebook. Dennis Thomas, connu son le pseudonyme Dee Tee, est décédé paisiblement dans son sommeil. Il était également connu sous le pseudonyme Dee Tee. Il avait 70 ans.

Dennis Thomas, dit Dee Tee, est le saxophoniste, le flûtiste et le percussionniste de Kool and the Gang.

Dennis Thomas, cofondateur du groupe Kool and the Gang

Dennis Thomas est né le 9 février 1951, à Orlando en Floride. Porté par le jazz et le R&B dès son plus jeune âge, c’est presque naturellement qu’il se tourne vers la musique. Dès son adolescence, il forme un groupe The Jazziacs avec des amis, dont les frères Ronald et Robert Bell. Ce groupe mélange savamment jazz, soul et funk. Il change souvent de nom, passant de Soul Town Band puis Kool & the Flames. C’est seulement en 1969 que le groupe prend le nom de Kool and the Gang.

Le groupe crée également son propre label De-Lite (1970). Il produit alors son premier album aux sonorités proche du funk. Dennis Thomas, dit Dee Tee, est le saxophoniste, le flûtiste et le percussionniste de Kool and the Gang. Amateur de beaux vêtements et de chapeaux, il est aussi le styliste du groupe et s’assure que les membres aient toujours l’air frais. Son style vestimentaire est d’ailleurs mentionné dans le prologue présenté sur le tube du groupe de 1971 : Who’s Gonna Take the Weight’.

Dennis Thomas : sa discographie avec Kool and the Gang

Depuis les débuts du groupe Kool and the Gang, Dennis Thomas et ses comparses vont de succès en succès, bien que leur premier album n’ait eu qu’un succès pondéré avec le titre Kool and the Gang (1970). Le premier grand succès se présente avec l’album Wild and Peaceful (1973), puis Ladies’ nigth (1979), un des plus grands succès du disco. Le groupe surfe dès lors sur la vague du succès. Ils sortent un nouvel album l’année suivante, Celebration (1980). Plusieurs de leurs titres traversent le temps comme Fresh, Cherish ou encore Get down on it. Le groupe sort quasiment un album par an. En 1989, le groupe sort l’album Sweat sans James Taylor, qui entame une carrière solo. Mais ce dernier les rejoint de nouveau pour l’album State of affairs (1996). Le dernier album, Kool for the holidays, est sorti en 2013.

Dennis Thomas était le maître de cérémonie du groupe Kool and the Gang lors de leurs concerts. Il était pour ses compagnons « la quintessence du mec cool ». Dennis Thomas avait reçu, avec le groupe, deux prix Grammy et sept trophées aux American Music Awards. Il fut également honoré par le prix Soul Train Lifetime Achievement pour l’ensemble de sa carrière.