Nécrologie de Betty White

Betty White, actrice américaine, est décédée le 31 décembre 2021 à Carmel (Californie). Elle est connue pour ses nombreux rôles dans des séries comiques, dont Les Craquantes. Véritable monument de la télévision, Betty White a joué dans plus d’une centaine de séries. Elle avait 99 ans.

Avis-de-deces-Betty-White-©KEYSTONE-AP-ChrisPizzello

Betty White, de ses débuts d’actrice aux années 2000

Betty White, de son nom de naissance Betty Marion White, est née le 17 janvier 1922, à Oak Park, dans la banlieue de Chicago.

Betty White découvre la comédie durant sa scolarité. Dès 1939, elle commence sa carrière à la télévision en interprétant une opérette, The Merry Widow. Puis, elle joue le rôle de Blondie à la radio avant d’obtenir sa propre émission. Elle apparaît ensuite dans une émission de variétés, Hollywood on Television (1949). Dans les années 1950, elle tourne dans plusieurs séries, dont Life with Elizabeth (qu’elle produit) ou encore Date with Angels. En 1954, elle crée, anime et produit sa propre émission de talk et variétés, The Betty White Show. Elle obtient la même année son premier rôle au cinéma, mais elle ne se fait remarquer que dans Tempête à Washington (1962). Elle continue à tourner pour la télévision, pour des séries télévisées et des téléfilms, et pour le cinéma. Sa carrière prend un tournant lorsqu’elle est choisie pour incarner Sue Ann Nivens dans le sitcom The Mary Tyler Moore Show. Elle campe le personnage de 1973 à 1977. Jusqu’au milieu des années 1980, elle continue les tournages pour la télévision et le cinéma. Elle s’illustre dans des séries plus connues comme La croisière s’amuse, Madame est servie ainsi que Santa Barbara. Mais c’est avec Les Craquantes que Betty White obtient ce qui est, sans aucun doute, le rôle de sa vie. Elle interprète Rose Nyland, une des quatre amies qui partagent la même maison à Miami (1985 à 1992). À l’arrêt de la série (et comme avant celle-ci), le rythme d’apparition de Betty White à la télévision est toujours aussi important.

Mais c’est avec Les Craquantes que Betty White obtient ce qui est, sans aucun doute, le rôle de sa vie.

Betty White, les années 2000 et après

Forte de sa notoriété à la télévision, Betty White commence à être sollicitée au cinéma pour des productions et des films aux retombées plus importantes : Pluie d’enfer (1998), Lake Placid (2000), Bronx à Bel Air (2003) ou encore La Proposition (2009). Elle est toujours aussi présente à la télévision et tourne dans des séries ou des téléfilms comiques, son genre de prédilection. C’est ainsi qu’on la retrouve de nouveau dans le rôle de Rose Nylund dans The Golden Palace. Elle est aussi de la distribution dans Maybe This Time ou Un homme à femmes. Au petit écran, elle ose changer de registre. Elle participe ainsi à des séries comme Boston Justice, Ally McBeal, Bones, Les sauvages ou Amour, gloire et beauté… Mais elle aime toujours autant la comédie et elle joue dans Hot in Cleveland, Ma famille d’abord, The Middle… Elle est très souvent invitée dans des émissions quand elle ne les présente pas elle-même : Late Night with Conan O’Brien, Late Show with David Letterman, Ellen : The Ellen DeGeneres Show, The Early Show, Betty White’s Off Their Rockers… Infatigable, elle prête aussi sa voix pour des doublages de film d’animation comme Bob l’éponge et Les Simpson. Elle continue à tourner pour le cinéma, même si son nom n’est pas aussi connu qu’il l’est à la télévision. Elle apparait pour la dernière fois à la télé dans les séries : The insider et Young and hungry.

Les hommages à Betty White

Betty White était une figure incontournable de la télévision américaine. Elle était sans aucun doute l’actrice à la plus longue carrière télévisée. Elle était plus qu’appréciée, comme le témoignent ses nombreuses récompenses : huit Emmy Awards, trois American Comedy Awards, trois Screen Actors Guild et un Grammy. En 1995, elle avait eu droit à son étoile sur la fameuse Walk of Fame à Hollywood.

De nombreux hommages viennent saluer la star :
Joe Biden a ainsi tweeté : « Betty White a mis un sourire sur les lèvres de générations d’Américains. C’est une icône culturelle qui nous manquera cruellement ».
Son agent, Jeff Witjas, a confié au magazine People : « Même si Betty allait avoir 100 ans, je croyais qu’elle vivrait pour toujours ».
L’acteur Ryan Reynolds a également fait part de sa tristesse sur Twitter : « Le monde semble différent maintenant. […] Tu vas nous manquer, Betty. »
« Une icône, une légende, une pionnière, une dure à cuire, et un rayon de soleil qui nous a donné génie créatif, joie et rire pendant 99 ans », a écrit l’actrice Kerry Washington.